Recherche

Par Mike Di Donato, enseignant agréé de l’Ontario et Brian Hayes, enseignant agréé de l’Ontario

 

Pour acquérir l’habileté à défendre ses intérêts, qu’on nomme aussi « autonomie sociale », l’élève ayant des troubles d’apprentissage (TA) doit d’abord comprendre l’impact des TA sur son apprentissage. Lorsqu’un diagnostic de TA est posé, les parents, les professionnels de l’apprentissage (salle de classe, EED) et les psychologues ne prennent pas toujours le temps d’expliquer à l’élève quel sera l’impact des TA, et l’enfant est laissé dans le noir.

L’élève ayant des TA possède la capacité cognitive d’apprendre. Il est donc important que l’équipe de soutien prenne soin de bien expliquer ce qu’est un trouble d’apprentissage, en utilisant des termes non scientifiques que l’élève peut facilement comprendre. Pour réussir, tout élève a besoin de comprendre son style d’apprentissage ; pour l’élève ayant des TA, il est primordial qu’il puisse éventuellement, communiquer son mode d’apprentissage particulier.

Développer l’habileté à défendre ses intérêts, c’est comme construire une maison. L’élève pose d’abord les fondations en comprenant en quoi consiste ses troubles d’apprentissage. Il monte ensuite la charpente en apprenant à connaître ses forces et ses besoins particuliers. Une fois la structure en place, l’élève peut entreprendre l’installation du toit, qui représente sa connaissance de la variété d’outils et de stratégies qui peuvent lui être utiles tout au long de son apprentissage. L’élève apporte la touche finale à la construction lorsqu’il est prêt à mettre en pratique tout ce qu’il connaît de lui-même pour assurer la défense de ses intérêts et devenir autonome dans son apprentissage. Les élèves disent qu’à cette étape, ils « s’approprient [leurs] TA ».

L’autonomie sociale s’acquiert au moyen d’une approche réfléchie par laquelle l’élève peut assimiler l’information en petites quantités. La démarche qui suit s’est révélée efficace pour nos élèves.

Étape 1 : poser les fondations – aider l’élève à comprendre son TA

À cette étape, le professionnel de l’enseignement se doit de rencontrer l’élève pour lui expliquer l’importance de son PEI ainsi que le contenu. En outre, si celui-ci est en mesure de contribuer à son PEI, c’est un atout. Quand l’élève comprend son PEI, et peut l’expliquer dans ses propres mots, c’est une stratégie importante à ajouter dans sa boîte à outils pour défendre ses intérêts.

Nous utilisons aussi le graphique en cascade Comprendre les troubles d’apprentissage – Incidence des domaines de traitement sur l’apprentissage, élaboré par la région de York, pour consolider notre apprentissage professionnel sur les TA. Nous en tirons les connaissances générales dont nous avons besoin lorsque les élèves posent des questions sur certaines sections de la liste de vérification. Cette étape est la plus importante puisque vous créez un partenariat d’apprentissage avec chaque élève.

Étape 2 : monter la charpente – connaître les forces et les besoins de l’élève

Après avoir passé un moment avec chaque élève pour l’aider à comprendre ses TA, nous utilisons une approche en grand groupe pour comprendre les forces et les besoins. L’entretien individuel peut révéler une partie des forces et des besoins de chaque élève, mais en utilisant une approche de collaboration, les élèves découvrent souvent qu’ils ont des forces et des besoins en commun avec leurs pairs.

Pour amener l’élève à réfléchir à ses forces, à ses besoins et à son apprentissage, nous lui posons souvent la question suivante : quel est l’impact sur ton apprentissage ?

Étape 3 : installer le toit – trouver des outils et des stratégies efficaces

La recherche d’outils et de stratégies efficaces se fait de façon continue en classe, car le milieu d’apprentissage doit toujours être adapté à l’apprenant. Idéalement, nous souhaiterions tous avoir des petits groupes pour pouvoir créer des partenariats et des milieux d’apprentissage qui sont déterminés par les besoins des élèves. Que ce soit ou non le cas dans votre école, des discussions franches peuvent et doivent avoir lieu dans chaque classe. L’accès à une variété d’outils et de stratégies d’apprentissage est essentiel pour certains élèves, mais bénéfique pour tous.

Voici un aperçu des outils et des stratégies qui sont utilisés fréquemment :

  • une variété d’applications et de programmes d’aide à l’apprentissage
    (l’élève peut choisir l’application ou le programme adapté à son style d’apprentissage);
  • une structure et l’organisation de routines;
  • l’outil GAFE : Google Apps For Education (exploiter le numérique);
  • des partenariats d’apprentissage(élève/parents/professionnels de l’enseignement/aide-enseignant(e));
  • un processus continu d’établissement d’objectifs et d’autoréflexion;
  • des critères de réussite et des cadres pour orienter l’apprentissage;
  • toujours comprendre le QUOI, le POURQUOI et le COMMENT de l’apprentissage.

Étape 4 : apporter la touche finale – mettre toutes les connaissances en pratique

Chaque année, deux semaines environ après les vacances d’hiver, nous remarquons que les élèves sont soudainement beaucoup plus autonomes. Ils commencent à défendre leurs intérêts et utilisent plusieurs stratégies de résolution de problèmes dans leur apprentissage, sans l’aide d’un professionnel de l’enseignement. Ce qui paraît être une transformation spontanée représente en fait un processus de cinq mois d’auto-examen dirigé. À ce stade, les élèves ont acquis une compréhension suffisante pour fonctionner avec leurs TA et communiquer leurs besoins, mais le processus est loin d’être terminé. Ils auront à se développer et à s’adapter continuellement tout au long de leur scolarité et de leur vie. Bien que des défis persistent, les élèves ont posé des assises durablespour défendre leurs intérêts et ont maintenant l’assurance nécessaire pour adapter les outils et les stratégies à leurs besoins au fil de leur apprentissage.

Les élèves qui ont des troubles d’apprentissage se font parfois une image négative de leurs capacités et de leur potentiel de réussite scolaire. En leur donnant les habiletés nécessaires pour défendre leurs intérêts par eux-mêmes sans compter uniquement sur leurs parents et les professionnels de l’enseignement, les élèves acquièrent de l’assurance et un sentiment d’auto-efficacité. Pour arriver à défendre efficacement leurs intérêts, les élèves ayant des TA doivent d’abord comprendre l’impact des TA sur leur apprentissage, bien connaître leurs forces et obtenir des outils et des stratégies adaptés à leurs besoins particuliers. En prenant le temps de créer un partenariat solide avec chaque élève, les professionnels de l’enseignement peuvent aider les élèves ayant des TA à prendre leur apprentissage en main et à « s’approprier leurs TA ».

logo exonaisens

Fabienne Lacroix
Votre coach accompagnant
Tél : +32 473511021
Email : info@exonaisens.be

"Exonaisens" applique les principes de la loi vie privée du 8 décembre 1992.
Ce site utilise des cookies pour optimiser les performances et analyser le trafic. Lors de l’analyse de ce site, certaines informations seront partagées avec Google.
L'utilisation de nos formulaires implique la collecte de données strictement nécessaires à votre demande.
En poursuivant votre navigations sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique.